Société

Genèse

D’où vient ce nuage si différent des autres ?

Cloud is Mine est la première société française à proposer une offre globale de services en cloud computing à destination des grandes entreprises, PME et TPE.

En effet, aucune société n’est à ce jour un « pur player » du cloud computing. C’est-à-dire une entreprise qui a été créée dans l’objectif de réaliser un accompagnement transverse ; depuis le conseil, au déploiement opérationnel, jusqu’au support client de services cloud.

Pionnier sur ce nouveau secteur d’activité, Cloud is Mine s’est de fait imposé rapidement en tant que leader.

Nous ne sommes pas un cabinet de conseil, nous ne sommes pas une SSII (Société de Services en Ingénierie Informatique), nous ne sommes pas une agence de marketing online. Nous sommes Cloud is Mine, spécialistes en systèmes d’information et cloud computing.

Pourquoi avoir créé Cloud is Mine ?

Les usages de l’informatique évoluent en parallèle des technologies. Les habitudes des consommateurs se complexifient. Hier, l’informatique dans les entreprises était en avance sur son temps. Aujourd’hui, avec l’apparition du web 2.0 et la démocratisation des nouvelles technologies, c’est aux entreprises de s’adapter aux usages des consommateurs et de savoir en tirer les bénéfices.

Cloud is Mine est né de cette transformation de l’informatique dans la société et dans les entreprises. En proposant une offre de services unique en son genre, nous avons pris le pas sur une informatique de dernière génération qui va contribuer à améliorer le développement des entreprises dans les dix prochaines années.

Par ailleurs, le fondateur de Cloud is Mine – Colin Lalouette – était conscient de deux éléments essentiels à ses yeux :

  • L’éthique des affaires en recommandant avant tout des solutions françaises voire locales
  • La protection de l’environnement en proposant des systèmes informatiques plus écologiques

Ces éléments diférenciants se nomment Made in France et Green Computing.

Eléments différenciants

Made in France : nos labels Produit français © / Préférence locale ©

Pour assurer une confidentialité exemplaire de vos données, nous préconisons systématiquement que les services SaaS et IaaS soient réalisés en France. La France possède de plus des acteurs cloud d’excellence reconnus sur la place mondiale.

Par ailleurs, le secteur d’activité du cloud computing en train d’émerger, et de se consolider, contribue au développement économique français et à son rayonnement à l’international.

C’est pour ces deux raisons que Cloud is Mine a pour vision de proposer aux PME et TPE les meilleures solutions françaises et/ou locales de cloud computing via deux labels :

  • Produit cloud français © pour que vous puissiez connaître les meilleurs services cloud en France
  • Préférence cloud locale © pour que vous profitiez d’une relation de proximité dans votre région

Un geste pour la planète : notre approche du Green Computing

L’informatique consomme une quantité importante de l’énergie électrique produite sur notre planète. Les enjeux sociétaux et écologiques sont donc très importants.

L’efficacité énergétique de votre système informatique évite le gaspillage des ressources de la Terre tout en vous évitant des coûts totalement inutiles. En faisant appel à un hébergeur de données qui mutualise les serveurs de ses clients, ce rendement atteint des niveaux qu’aucune entreprise ne pourrait se permettre. C’est dans un esprit de Green Computing (informatique verte) que Cloud is Mine étudie les performances des éditeurs et hébergeurs que nous vous préconisons.

De plus, un système informatique fonctionnant dans le cloud n’a plus besoin finalement que d’un accès Internet avec un dispositif relativement simple. Nous vous recommandons l’achat d’équipement moins puissant et moins cher présentant l’avantage d’être aussi moins énergivore. Vous n’avez plus à acheter des ordinateurs fixes avec des capacités de traitement largement supérieures à vos besoins. Et ceci tout en contribuant à une planète plus verte…

Travailler dans le cloud, c’est diminuer vos investissements et privilégier la planète en répondant seulement aux besoins nécessaires.

Société 6 octobre 2015

Articles récents